Robert et Clara Schumann

En 1828, Robert Schumann est venu à Leipzig étudier le droit. Sous l’influence du professeur de piano Friedrich Wieck, il décida de consacrer sa vie à la musique. Clara Wieck, née en 1819 dans la maison « Hohe Lilie » (« lys élevé ») près de la place du Nouveau Marché de Leipzig, s’était déjà fait un nom comme pianiste célèbre lorsqu’elle décida de passer sa vie aux côtés de Robert Schumann. Le lendemain de leur mariage, conclu dans l’église de Schönefeld le 12 septembre 1840, les jeunes mariés emménagèrent dans leur premier appartement commun, la maison de la Inselstraße. C’est ici que Robert Schumann écrira la « Frühlingssinfonie » (« Symphonie du Printemps ») qui lui apportera une réputation mondiale. Le concerto pour piano en la mineur, également écrit par Robert Schumann dans la Inselstraße, rendra le couple d’artistes célèbre.

Dans le premier appartement commun des Schumann régnaient une atmosphère de convivialité et une attitude d’ouverture à l’égard d’artistes divers, comme par exemple Mendelssohn Bartholdy, Chopin et Liszt. Schumann y a rédigé des articles sur la vie musicale pour le journal « Neue Zeitschrift für Musik » (« Nouveau Journal de la Musique »), qui paraît encore de nos jours. C’est également dans la Inselstraße que sont nées Marie et Elise Schumann, les deux premières filles du couple.